Bienvenue sur notre site

  Pour ne pas les oublier

photo époque indochine
Fils d'un militaire de carriere ayant combattu en Indochine( ancien de Rhin et Danube ci contre. C'est en découvrant les papiers et photos de mon père trés discret et malheureusement décedé en 2008 que j'ai decidé de lui faire cet hommage bien merité au vu de la lecture de certains courriers. Trésorier payeur stationné à coté de Vientiane (Laos) adjudant chef faisant partie du 6eme bataillon de chasseurs laotiens Marcel Kleinprinz a reçu la médaille militaire, la médaille coloniale, classé sous officier d'élite par décret, il possedait entres autres la très rare médaille du million d'élephants et parasol blanc decernée par ordonnance royale pour services exceptionnels rendus. Rhin et Danube, Indochine, Algérie et Maroc souvent sous les ordres du marechal De Lattre de Tassigny il quittera l'armée au grade d'adjudant chef ( il n'a jamais voulu monter)président des sous officiers et a mon grand étonnement et peine, il est décedé dans l'indifference génèrale, le jour de sa mort aucune représentation militaire n'était présente...

  Petites histoires folles

photo époque indochine

Mon père etait sous les ordres du capitaine Roger Menigoz au 6 eme bataillon de chasseurs laotiens (auparavant et pendant la guerre de 40 il etait au 31 eme régiment de chasseurs a pied qui fut dissous). Ce bataillon dont le staff etait stationné à Phong Saly (nord du Laos) etait composé comme son nom l'indique de valeureux laotiens fidéles à la France avec un encadrement presque exclusivement français. Mon père étant tresorier payeur son rôle consistait a passer régulierement dans les postes avançés disseminés un peu partout pour donner leurs soldes aux combattants, enfin quand ils etaient encore en vie me disait-il. En mai 1953 il attrappe la fiévre thyphoîde doublée de crise de palu. Il est envoyé à l'hopital militaire de Dalat (Vietnam). Pendant ce temps son bataillon fait front aux Viets et sera finalement anéhantie à Muong Khoua où deux survivants raconteront l'horreur de ce mois de mai 1953 dont le courageux sergent René Novak vivant actuellement dans le Lot et Garonne et qui avait cotoyé mon père pendant les quelques mois précedent. En conclusion le destin a voulu qu'une maladie sauve mon père d'une mort certaine. Mais combien de ses compagnons sont enterrés la bas dans l'indifference générale. A son retour en métropole il faisait suivre une feuille où etait inscrit "mes camarades mort aux champs d'honneur" Je posséde ce document il y a une soixantaine de noms inconnus pour moi mais au combien émouvant et tragique.


A savoir

C'est quoi la guerre d'Indochine?La réponse est tellement compliquée que je laisse le soin a Wikipedia de l'expliquer sur la toile, quant a moi rapportant les propos de mon père je peux vous dire qu'il s'agissait de la reprise en main par la France entre 1945 et 1954 de sa position en Asie et notamment au Vietnam, Laos et Cambodge. Malheureusemnt tous nos soldats partis avec beaucoup d'espérances sont rentrés (enfin les survivants) avec dégouts et souffrances de voir que la France les avait laissé tomber. Le bilan de la guerre d'Indochine est hallucinant  20 000 morts français, 11000 légionnaires, 15000 Africains 46000 Indochinois. Sans compter le nombre impressionnant de prisonniers de l'armée française qui moururent atrocementdurant leur captivité, ce chiffre restant inconnu. Voir ici.
Le Viêt-minh eut très probablement des pertes supérieures.
Au total certainement 500 000 personnes civiles ou militaires perdirent la vie durant ce conflit.

Tous les plus illustres généraux français sont passés par l'Indochine;
Leclerc
De Lattre
Salan
Navarre
Bigeard
Les enseignements de la guerre d'Indochine par le general Ely, pour les historiens un clic ci dessous

Détails